"Loading..."

"L'objectif au service de l'art culinaire"

#CONTTITRE

PHOTOS CULINAIRES

La Gastronomie... Ma Passion...

J'ai toujours baigné dedans :
- un papa qui équipait les restaurants, 12 ans avec lui
- un restaurant familial à St Paul de Vence
- consultante en hygiène alimentaire pendant 7 ans
- client mystère dans de nombreux restaurants
- assistante chez un traiteur évènementiel pendant 2 ans
Je suis fan de la gastronomie, de la beauté autant que du goût j'ai envie de mixer mes deux passions : le culinaire et l'image et pour ça il y autour de moi des Chefs et des Pâtissiers qui partagent cette envie de retranscrire la beauté de ces mets...


Qu’est ce qui t’as poussé vers la photographie ?

La photographie fait partie de ma vie depuis l’âge de 15 ans avec une coupure de 10 ans mais j’ai toujours été passionnée ! En reprenant la photo avec un boitier reflex numérique en 2012, j’ai commencé par faire des photos de nuit. Pour la photo en général, c’est cette possibilité infinie de créer, de représenter les mêmes décors et objets avec des techniques différentes et surtout de ne pas faire deux fois la même photo ! Le partage est pour moi quelque chose de très important : partager les lieux, le temps, les techniques, le matériel avec les autres est pour moi primordial.


Parle nous de ton art Aline, quelles techniques utilises-tu pour tes photographies culinaires?

Techniquement parlant je dirais que ce qui est le plus important en photo culinaire est la gestion de la lumière. Celle-ci doit permettre de retranscrire le plus fidèlement possible les couleurs du plat. Ensuite tout n’est que “trucs et astuces” : faire dresser le plat sur un pain de glace, sur une plaque de verre, éclairer du dessous, créer des ombres... Il y a de nombreuses techniques !


Pourquoi la cuisine plutôt qu’autre chose ?

Parce que c’est bon et parce que c’est beau ! Parce que c’est éphémère, créatif et parce que les Chefs sont des artistes et que j’aime figer sur des images ces plats qui vont être, l’espace d’une saison ou d’un dîner, à la carte d’un restaurant. J’aime les voir dresser ces assiettes qui sont comme des œuvres que je vois se créer sous mes yeux.


David Faure est ton parrain, comment t’a-t-il aidé dans cette aventure ?

Le jour où j’ai demandé à David s’il était d’accord pour participer avec moi à un concours photos il m’a dit : “oui, mais tu dois t’entrainer”, et j’ai alors eu accès libre à sa cuisine. J’y suis venue une à deux fois par semaine pendant près de 6 mois et David prenait le temps de me préparer des plats avec une minutie incroyable... J’ai compris qu’il fallait regarder le Chef dresser son assiette pour savoir ce qui est le plus important dans son plat. Ensuite il regardait chacune de mes photos et me donnait son avis sur le cadrage, la lumière, l’angle, la profondeur de champ... Puis il m’a fait découvrir des produits, des saveurs et des associations incroyables et ses amis...


Y-a-t-il des techniques pour faire saliver à travers une image ?

Représenter le plus fidèlement possible le plat, c’est la réalisation du Chef qui fait saliver, pas ma photo. Le Chef crée le magnifque et moi je m’occupe du clic... C’est ça le secret d’une équipe !


Elabores-tu une mise en scène avant la photo ou est-ce plutôt le Chef qui laisse parler son côté artiste ?

Je propose au Chef différents supports (avec reflets, transparences, lumières ou autre) et ensuite c’est lui qui décide, qui crée, le but étant d’être le plus fidèle possible à ce que le client aura dans son assiette, sans artificee. Certaines photos ne sont pas réalisées dans l’assiette. Il faut savoir, et c’est impératif, que je ne prends en photo que du “vrai” et du “réel”, à moi de gérer ma lumière et mes techniques mais une quenelle de glace sera une quenelle de glace et rien d’autre. Tout comme il n’y a pas de retouche sur les photos que je prends : je règle la luminosité, le contraste et autres réglages, je noircis le noir ou blanchis le blanc, lisse le fond, rien de plus. Aucune mise en oeuvre de retouche, pas de modification d’élément sur mes photos et ça ne changera pas !


Quelle serait la commande idéale à tes yeux ?

L’idéal serait qu’un magazine m’accorde sa confiance en me demandant de réaliser des reportages photos mensuels de l’arrivée de l’équipe de cuisine jusqu’à son départ... Un service entier derrière les fourneaux à shooter les plats dans les établissements de ma région ! Créer une rubrique rapprochant l’art et la cuisine, les Chefs sont des artistes... Mon appareil photo est le “pass” qui me permet d’entrer dans les cuisines afin de voir les Chefs agir.


Tu fais également de nombreuses photographies sur les évènements, l’ambiance en cuisine, cela ouvre-t-il une nouvelle voie à ton activité ?

L’évènementiel gastronomique est un moment de relation privilégié avec les Chefs et les démonstrations les montrent sous un autre jour. J’aime ces instants de complicité où nos regards se croisent lors des photos. La prise de vue Photocall est une nouveauté qui permet aux Chefs et aux visiteurs de repartir avec un souvenir de l’événement. L’ambiance en cuisine et les mains de Chefs étaient au départ des photos complémentaires aux shootings de plats, je prenais quelques photos comme ça, et puis finalement la demande est là, j’adore me cacher entre un four et un lave-mains et shooter sans gêner pendant le “coup de feu”... Ce sont des moments inoubliables !


La photographie culinaire est-elle accessible à tous ?

Bien sûr, comme n’importe quel domaine en photo pour autant que l’on maîtrise son matériel (il faut des heures et de la patience), les techniques de lumière et que l’on soit un peu comme “MacGyver”. Il faut aimer ce que l’on prend en photo et surtout faire les choses dans l’ordre : d’abord shooter... Et seulement ensuite déguster !


Quel matériel utilises tu ?

J'ai démarré avec un Pentax et rapidement je suis passée en Nikon, mais Nikon ou Canon pour moi c'est pareil, je suis partie sur cette marque et j'y suis bien pour l'instant.


CHIFFRES CLES

145 000 photos, 10 000 heures de shoot,  250 déplacements par an, 752 litres de cafés, 15 000 km parcourus

Contactez moi pour
une question / Devis